vendredi 15 mars 2013

DESPERATIO ( Khalid EL Morabethi )


Ne cherchez pas à lire dans ces sombres lignes

Ne cherchez pas à comprendre ou suivre les signes

Que voulez-vous changer ?

Silence, dormez, mangez et buvez

Pourquoi voulez vous les sauver ?

Ils sont déjà morts, ils veulent juste crever.

Si vous continuez, vous découvrirez une triste lueur

Une lueur d’un fantôme si proche

Qui trouve du plaisir à étouffer vos torches

Une lueur sombre et affreuse.

Ne cherchez pas une autre sortie pour vous  enfuir

Car votre seul souhait était de mourir

De tout finir.

Finir toutes ces scènes et ces actes

Terminer, fermer et ne pas cesser de dire : « dommage ! »

L’homme, le héros,  l’aimable

Regardez-le, il est incapable

Incapable de se lever de son lit

Incapable de savoir si son âme est ailleurs ou ici

Incapable de trouver son être

Incapable d’ouvrir la fenêtre

Incapable, incapable.

Ne cherchez pas à choisir

Maintenant que  vous avez tout perdu, ne cherchez pas à sortir

Ne cherchez pas cette formule magique qui peut vous mettre à l’abri de vos blessures

Ne cherchez pas à peindre l’intérieur sombre de vos murs

Trop tard, pas de retour et pas de prise de conscience

Trop tard pour une deuxième chance

Juste avancez…

Et n’attendez pas que les choses se passent telles que vous  les avez souhaitées

N’attendez pas le retour de celle que vous avez tant aimée.

Juste ne cherchez pas à savoir

Ne cherchez pas à lire ces mots qui sortent bizarrement de ma mémoire

Juste Ne m’écoutez pas

Je ne suis qu’un pion qui avance pour jouer et qui meurt au prochain pas

 


Khalid EL Morabethi

Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire